Hanoi - Toulouse - Bruxelles  HANOI 2010  LE PROJET DE RESTAURATION DU VIEUX QUARTIER DE HANOI  | ENGLISH   VIET 
LE PROJET EUROPEEN
Historique
Asia Urbs
Partenaires
Hanoi
Toulouse
Bruxelles
Actions
Rapport final
LE VIEUX QUARTIER D'HANOI
Histoire urbaine
Informations générales
PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN
Les maisons et l'habitat
51 Hang Bac
Maisons communales
Opérations d'ensemble
Outils de gestion
SIG et Inventaire
Outils juridiques / Le règlement
Communication
Conférence internationale
Restauration des centres anciens asiatiques
PATRIMOINE IMMATERIEL ET CULTUREL
Identité culturelle
Les métiers traditionnels
Le diagnostic
Les activités de proximité
Le diagnostic
ACTUALITES
PHOTOTHEQUE
ACCES PARTENAIRES
Accueil > PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN > Conférence internationale > Restauration des centres anciens asiatiques

Conférence internationale
« Restauration des Centres Anciens des Villes Asiatiques et Européennes : Echanges des expériences dans la conservation et la mise en valeur du patrimoine »

à Hanoi : 30 novembre - 02 décembre 2005

Contexte de la conférence

La restauration du Vieux Quartier de Hanoi constitue une expérience importante de développement urbain, patrimonial, social et culturel. Il est proposé que cette expérience puisse être largement diffusée dans la mesure où elle reste adaptable en fonction des spécificités culturelles propres à chaque ville, au Vietnam mais aussi à d’autres villes asiatiques (notamment la Chine).

Programme
Inscription et programme du Forum
Mercredi, 30 novembre 2005

Matinée : Ouverture officielle

Après-midi : 2 Ateliers thématiques simultanés

Atelier 1 : Sauvegarde du patrimoine architectural – Définition du plan de restauration des centres anciens
Atelier 2 : Patrimoine immatériel : Comment maintenir la valeur culturelle des centres anciens ?

Soirée : Dîner de gala

Jeudi, 01 décembre 2005

Matinée : 2 Ateliers thématiques simultanés

Atelier 3 : Méthodologie de projet : les outils juridiques et financiers, la gestion et l’inventaire du patrimoine
Atelier 4 : Comment associer les habitants aux projets de restauration ?

Après-midi : Synthèse des ateliers et cérémonie de clôture

Vendredi, 02 décembre 2005

Matinée : Visites du Vieux Quartier de Hanoi

Maison du Patrimoine, Maison Témoin, 51 rue Hang Bac, rue Ta Hien…

Thèmes des ateliers

Atelier 1 : « Sauvegarde et restauration du patrimoine architectural – définition du plan directeur pour les vieux quartiers »

Face au développement urbain et la croissance démographique soutenue des villes asiatiques, se pose la question de la place et du devenir du patrimoine architectural des centres anciens, témoins de l’histoire des villes et de ses habitants.
Quel est l’état actuel des centres anciens ?

Comment sauvegarder leur patrimoine architectural ? Et comment l’insérer dans la planification urbaine ?

De nombreuses villes asiatiques travaillent actuellement sur des projets de sauvegarde de leur patrimoine historique et sur l’élaboration de schémas directeurs et de plans de restauration.

Les villes européennes ont une expérience antérieure dans la sauvegarde du patrimoine architectural. Quels pourraient être leurs apports en terme de savoir-faire et que pourraient-elles apprendre des expériences asiatiques ?

Atelier 2 : « Patrimoine immatériel – Comment maintenir la valeur culturelle des centres anciens ? »

La sauvegarde du patrimoine immatériel est devenue un enjeu majeur dans le contexte actuel de mondialisation et d’évolution rapide des sociétés.

Les villes asiatiques abritent encore aujourd’hui des modes de vies traditionnels qui constituent leur identité, leur âme. La présence de métiers traditionnels, d’activités anciennes de la vie quotidienne, de fêtes et de coutumes diverses en est l’expression.
Quel est le rôle de ces activités traditionnelles dans une société moderne ?
Comment trouver l’équilibre entre préservation de ce patrimoine immatériel et l’arrivée de nouvelles activités ?

Les villes européennes ont connu des évolutions semblables dans un passé non lointain. De nombreux savoir-faire, coutumes et traditions européennes ont progressivement disparu avant qu’une prise de conscience de leur valeur unique ait lieu.

Quels témoignages des villes européennes pourraient soutenir les projets de sauvegarde du patrimoine immatériel asiatique ? Quelles méthodes et quelles réflexions prospectives proposent les villes asiatiques ?

Atelier 3 : « Méthodologie de projet : les outils juridiques et financiers, la gestion et l’inventaire du patrimoine »

La politique actuelle d’aménagement des villes tend de plus en plus vers des projets urbains globaux. Protection du patrimoine, aménagement du territoire et gestion des transports sont étroitement liés aux domaines social, culturel et économique.

Comment rassembler ces acteurs divers pour élaborer des méthodologies communes ? Quelles interventions publiques pour réussir cet objectif ?
Quels outils peuvent faciliter et soutenir la planification urbaine et la sauvegarde des centres anciens ?

Pour la mise en place d’une méthodologie de projet d’ensemble, des modèles divers de gestion urbaine et différents dispositifs financiers et juridiques peuvent s’envisager. Quelques exemples : la création d’équipes pilotes adaptées pour la coordination de projets urbains, les Systèmes d’Information Géographiques (SIG) pour la gestion du patrimoine, la création de règlements de sauvegarde pour les centres anciens, les montages financiers avec l’appui des bailleurs de fonds internationaux…

La question fondamentale posée dans cet atelier est : quelles sont les méthodologies de projet à mettre en place pour concilier le développement urbain et la protection du patrimoine durable ?

Atelier 4 : « Comment associer les habitants aux projets de restauration ? »

La mise en œuvre de projets de restauration des centres anciens présente le risque de ne pas tenir compte suffisamment des besoins des habitants entraînant parfois le départ de certaines catégories de population. Le maintien des populations et la recherche d’un équilibre social font partie intégrante d’un projet global.

Quels outils sont à la disposition des pouvoirs publics pour l’information et l’implication des populations locales ?
Quelles stratégies financières et quels dispositifs sociaux d’accompagnement des habitants existent ?

L’amélioration des conditions de vie des habitants est un objectif primordial de la planification urbaine durable. Pour l’atteindre, l’établissement d’un état des lieux des conditions de vie actuelles et un recensement des besoins des habitants sont des étapes clefs. Pour la réalisation des opérations de restauration, la mise au point de plans de financement adaptés aux différentes catégories sociales est indispensable.

Néanmoins, pour garantir un projet de restauration durable, un autre niveau de réflexion essentiel est nécessaire : Quel devenir urbain et social du centre ancien sur le long terme?



Imprimer Imprimer

Ce site a été produit avec l'assistance financière de l'Union Européenne. Le contenu de cette publication relève de la seule responsabilité des villes de Toulouse, Bruxelles et Hanoi et ne représente en aucun cas l'opinion de l'Union Européenne.
 Conception et réalisation : Systonic
CONTACT
PLAN DU SITE
MENTIONS LEGALES